J’adore… l’approche imminente de la sortie du tunnel.

Ahhh, voilà, bientôt les vacances, on approche de la fin du tunnel (voir précédent billet). Bientôt la sortie du tunnel.

Le CA sur le budget est passé, avec ses multiples questions diverses et ses votes de décisions budgétaires modificatives que vous aimez tant. Les conseils de classe sont passés avec du débat constructif, des appréciations comme je les aime en bas des bulletins, qui accompagnent et ne jugent pas. Il n’y plus de bulletins à remplir entre 2 moments libres (??), plus d’ultimes paquets de copies à noter (mais ils reviendront, ils reviennent toujours) et enfin la réunion parent prof, c’est aujourd’hui…

C’est cette dernière qui marque la sortie du tunnel.

Moi, j’adore la réunion parents profs. J’aime découvrir les parents. Je ne dis pas que j’en ferai toutes les semaines non plus, hein… Mais avouez-le vous aimez aussi non? Vous aimez voir les parents (avec les enfants), dire ce qui va, essayer de toujours trouver quelque chose, ouvrir une porte, dire ‘tiens là, c’est un possible pour toi’, sans angélisme…Vous aimez aussi dire ce qui ne va pas avec les classiques bavardages en classe, l’éventuelle insolence, l’absence de travail régulier en essayant de se souvenir que parfois derrière ça, il y a des choses pas toujours évidentes dans la vie de l’enfant, les retards en classe, les affaires oubliées trop souvent, les devoirs pas toujours faits avec l’espoir qu’une fois dit aux parents cela ira mieux.

Vous aimez expliquer ce que vous faites en classe et pourquoi, non?

Comme moi, forcément, vous aimez beaucoup voir les parents d’élèves des enfants qui travaillent, ces parents finalement qu’on ne voit que là. J’aime beaucoup prendre un peu de temps aussi pour eux, pour leur dire à quel point c’est bien, ou juste à quel point le travail est sérieux, même s’il y a des difficultés. Je m’étais dit que cette année, je téléphonerai aussi lors du trimestre à des parents pour leur dire que tout va bien, juste pour faire le point. Car finalement, on ne joint les parents que lorsqu’il y a un problème, certes il faut le faire, mais on peut aussi le faire quand ça va, vite fait, un coup de fil ‘petits bonheurs’… Vous n’aimeriez pas vous, en tant que parent recevoir un coup de fil rapide du PP pour vous dire ‘je ne vous dérange pas longtemps, je fais un point rapide du travail des élèves de la classe et je voulais vous dire à quel point votre enfant est sérieux »?

Associer l’école aussi à du positif. Passer du temps aussi pour eux, ne pas avoir l’impression de ne s’occuper en classe et en dehors que des élèves pour qui il y a souci.

Enfin, voilà, on va sortir du tunnel.

Avec une drôle d’impression. Retrouver mes soirées à moi. J’ai du temps. Je vais avoir du temps. Je vais pouvoir à nouveau voir ma famille, mes amis, aller au ciné, faire des expos, aller au resto, je vais avoir du temps pour lire les 3 milliards de livres achetés mais pas encore lus, je vais avoir du temps pour cuisiner des repas équilibrés, je vais pouvoir me poser sur le canapé à ne rien faire, je vais pouvoir aller faire les courses de Noël, préparer l’arrivée des amis, de la famille, prévoir des dîners, je vais…

Devant toute cette foule de potentiels, avouez-le, des fois, vous angoissez un peu, non?

Par quoi commencer? Et si finalement, le tunnel, qui prend tout le temps, qui vous accapare, ce n’était pas si mal?

Et devant tous ces potentiels, vous vous dites que vous êtes sortis d’un tunnel pour rentrer dans un autre…Celui des vacances de Noël… Mais, on en reparlera…