J’adore… l’esprit de Noël

Pour tout vous dire, moi Noël, je suis assez content quand c’est fini, toute cette folie autour des cadeaux, des repas, des dépenses ne m’intéresse que peu. Alors, ok, je suis content de voir les gens que j’aime, mais bon, pas trop besoin de Noël pour ça (oui, je suis un vieux grincheux). Et en plus, après Noël, il y a le nouvel an…

Mais pourquoi cet article me direz-vous alors?

Pour parler de l’esprit de Noël. Celui qui souffle dans les établissements scolaires lors de la dernière semaine de cours de l’année. Une semaine un peu magique, différente, aérienne, en suspend. Je nomme ça l’esprit de Noël, vous y collerez l’étiquette de votre choix.

En général, la partie assez lourde de l’année est derrière nous. Plus de conseils de classe, de notes, de copies à finir, la réunion parents profs est passée, certains parents sont contents de leurs enfants, de l’école, d’autres pas. Enfin, voilà, ce qui devait être dit de part et d’autre l’a été et on se dit qu’on va repartir, tenir compte des conseils, des informations reçues des 2 côtés de l’école, 2 côtés qui ne font qu’un pourtant: professeurs et élèves / parents.

On se retrouve donc dans une drôle de semaine. Bien souvent pour moi, c’est une semaine durant laquelle je me retrouve un peu coincé. Mes séquences sont en général finies, et trop peu de temps pour commencer vraiment quelque chose de long et de très nouveau.

Souvent aussi, je me sens plus léger tout en étant assez fatigué, pareil en face de moi dans chaque classe. Drôle d’impression de flottement, une semaine plus tranquille, sans réunions…

Je me retrouve donc à gérer cette semaine hors du temps.  Et je l’affiche comme telle. Cours qui sortent de l’ordinaire, mini séquences, chants de Noël, déco, écriture créative, contact avec les établissements étrangers pour Noël etc. On est en général tous contents, on apprend quand même, simplement différement. Dans mon établissement, on a aussi décidé que cette semaine était la semaine durant laquelle les élèves sont encore plus fortement invités que d’habitude à repasser les évaluations ratées pour valider des compétences non acquises, avec comme idée de revenir à la reprise avec le cœur plus léger.

Forcément, on va revenir plus forts avec tout ce qu’on a retenu de nos erreurs, forcément les élèves qui ont du mal ou ne travaillent pas vont s’y mettre, on va sentir que les choses bougent, s’enclenchent, se déclenchent. Forcément.

Alors oui, profitons de la semaine magique, mais quand même, vivement la reprise qu’on l’on puisse voir un peu ce que ça donne tout ça…

En attendant, cette semaine, je l’aime beaucoup. J’adore l’esprit de Noël qui souffle sur cette semaine. Un regard porté sur les élèves un peu décalé, plus ouvert, et je crois pareil dans l’autre sens, un regard qui change les perspectives. On attend la reprise de janvier, plein d’espoir, autant les élèves que moi.

Et si on avait un peu plus de semaines avec l’esprit de Noël au sein de l’école?