J’adore… être exsangue.

Ouh la, je ne sais pas pourquoi, mais je finis cette année 2011 totalement épuisé, vidé, lessivé.

Dur dur de faire face aux enfants (dans le même état que moi…). Difficile de se lever, difficile de corriger des copies, difficile de  même parler (quasi extinction de voix, non, non, je ne somatise pas du tout ma fatigue), de rester frais et dispo, souriant…Même difficile de dormir tellement je me sens fatigué. Et pire que tout, pas un billet depuis des lustres sur mon blog chéri. Je vous délaisse, ça ne va pas!

Je dis que je ne sais pas pourquoi, en même temps, je suis persuadé que tous les profs finissent dans le même état (non?), et je finis comme ça tous les ans, voire à chaque vacances, donc ce n’est pas vraiment une surprise. Je me connais bien.

A chaque vacances, même schéma: je suis physiquement et intellectuellement exsangue, je n’arrive qu’au bout de quelques jours à vraiment couper du travail, et en général, j’ai un (petit) souci de santé. Un rhume ce coup-ci, avec voix hors service, le lumbago la dernière fois, il y a toujours quelque chose…

Mais positivons! Cet état a du bon. Rassurez-vous, chers lecteurs, je ne suis pas fou, je n’aime pas être dans cet état là, mais je sais que ce n’est qu’une étape, que je vais rebondir, et puis cet état de grande fatigue me force à couper net du travail.

Je m’efforce de sortir, d’aller au ciné, de voir des films, de regarder ce qui est passé à la télé (ah l’invention de la télé de rattrapage via l’ADSL…), de lire, parler. Je vois des amis, bref, je sors du tunnel novembre / décembre. La balance bascule à nouveau du côté personnel. Je m’enrichis.

Et tout ça me nourrit pour la rentrée.

Je suis exsangue donc, mais tout au fond de moi remontent déjà les idées de choses passionnantes que j’ai envie de faire:

– un joli projet de chasse au trésor via Twitter avec les USA et la classe de @mmelayman…

– un superbe (et très très exciting) projet inter disciplinaire français physique histoire géographie anglais auquel on m’a invité à participer au sein de mon établissement dont nous jetons les bases cette année et toute la recherche documentaire qui va avec pour ma partie…

– m’occuper mieux des élèves intellectuellement précoces.

– mieux travailler pour et avec les élèves dyslexiques.

– remettre l’accent sur l’oral après avoir beaucoup cherché en pédagogie autour du plaisir d’écrire en LV.

– développer le travail via Twitter en CM2 (tiens il faut que je vous parle des CM2 dans un prochain billet).

– tester nos nouvelles salles de cours en configuration média langue (une nouvelle partie de l’établissement ouvre…can’t wait).

– mettre en œuvre toutes les idées de cours que j’ai en tête.

J’en ferai une partie, sans doute pas tout, certaines envies ne se concrétiseront pas, mais toutes sont là, stimulantes.

Oh mais calme toi, arrête avec le travail, on vient de commencer les vacances, dites-vous?

Avec tout ce qu’il y a de génial qui nous attend, vivement la rentrée qu’on puisse travailler! (non?) 😉

Quoiqu’il en soit, bons congés à vous, chers collègues, et joyeuses fêtes à tous!

3 réflexions au sujet de « J’adore… être exsangue. »

  1. Et si vous vous laissiez tout simplement aller, ne penser à rien, éteindre la lumière, vous allonger, boire un bon grog près du radiateur…

    C’est bon, vous verrez, il y a encore du temps avant de penser au travail..
    Bonne soirée, Frédéric…….

    • j’y pense, sans y penser, je vous rassure… c’est justement cette période de repos qui me permet d’avoir l’esprit libre pour être à nouveau créatif sur le plan travail. Mais rassurez-vous, je lézarde pleinement. Par contre, le grog, pas possible pour moi 🙂

Les commentaires sont fermés.