J’adore… le Bonheur Intérieur Brut.

Au Bouthan, on parle de Bonheur Intérieur Brut. Le mien a beaucoup augmenté aujourd’hui. Bien sûr, il y a eu des choses qui n’allaient pas, mais surtout tout le reste…
Donc, un jeudi dans mon établissement ECLAIR (ex ZEP):
– des élèves que je n’ai pas en cours, que je ne connais pas et qui me disent  » Bonjour Monsieur « .
– mes 4e qui veulent une interro  » parce qu’ils ont bien appris et que c’est facile le preterit simple en fait une fois qu’on a bien appris la règle « .
– une 6e qui me demande, après en avoir discuté avec sa maman, si je pourrais organiser un autre moment d’atelier anglais pour les élèves qui ont besoin de plus d’aide car ils sont en difficulté malgré leurs efforts. Et qui est tellement triste de ne pas y arriver.  » Pourtant, je travaille, Monsieur « .
– mes 6e qui se battent pour raconter la leçon et certains qui font la tête car je n’ai pas pu interroger tout le monde…
– des 4e qui me donnent leur brouillon à relire et à commenter pour réussir la tâche finale d’expression.
– le superbe ‘bruit’ des 3e travaillant pendant l’aide aux devoirs l’oral des LV qu’ils étudient dans le couloir des salles d’étude (pour ne pas déranger ceux qui apprennent la leçon et ont besoin de silence).
– chanter avec les CM2 en classe…
– un élève de 6e qui part de cours en me disant  » goodbye, thank you « .
– des 3e qui demandent à refaire un devoir raté en décembre car  » là elles sont prêtes « , et qui demandent à passer la suite jeudi prochain.
– des discussions avec moi pendant l’aide aux devoirs sur le travail à faire pour demain: ici preterit en Ing ou simple ? Voie active ou passive? Et comment on dit  » chandelier  » ?  » C’est bon, Monsieur, si je fais comme ça ?  »
– un élève qui a repassé avec succès depuis 15 jours toutes les évaluations de verbes irréguliers faites et ratées depuis novembre…
– des 3e qui veulent progresser en compréhension orale et me demandent des activités en plus hors cours et discutent avec moi sur comment faire et procéder car pas d’accès aux ordis en atelier LV ou le soir dans les chambres de l’Internat… Utiliser l’ENT ? Du BYOD (Bring Your Own Device) ? On pèse le pour et le contre… On cherche…On discute.

Et moi qui cherche comment être le prof dont ils ont besoin…

5 réflexions au sujet de « J’adore… le Bonheur Intérieur Brut. »

  1. merci pour cet article. maman d’ados « qui vont bien », je suis persuadée que c’est en mettant en avant tout ce qui va que les choses peuvent aller encore mieux…

    • Oui, je le pense aussi. Mes élèves sont souvent en difficulté et ce n’est pas toujours évident d’enseigner, mais j’essaie aussi de voir ce qui va. Je ne suis pas parfait, et je n’y arrive pas toujours, mais j’essaie.

      • c’est bien le plus important d’essayer, c’est comme cela que l’on se donne des chances d’y arriver. Si on n’essaye pas….on limite fortement les chances d’y arriver 🙂

  2. Merci pour cette liste de petites choses qui font que l’on a encore envie d’y retourner demain ….je crois que je vais m’y mettre moi aussi pour retrouver un peu de punch

    • Sans s’aveugler sur ce qui ne va pas, je crois qu’il faut aussi mettre en avant ce qui va. Donc, voilà, j’essaie. 🙂

Les commentaires sont fermés.